AMPERLATWATY

HomeActualitéAMPERLATWATY

Flâneries dans des jardins des simples aux châssis pour clôture.

Quatorze bandes formées de points de la même couleur ou à défaut de la même teinte. Treize recouvertes de plantes distinctes d’une bande à l’autre. Certaines sont des arbustes, d’autres des touffes d’herbes foisonnantes. Les unes portent des fleurs, les autres non, certaines, peut-être, déjà des fruits…  Elles forment toutes le jardin des simples1 de Daisy Kemarre Moss. Alignées, elles sont rangées en parcelles irrégulières mais suffisamment identifiées pour faciliter le travail de Daisy. Car, quand celles-ci ne peint pas son jardin sans clôture, elle le parcourt et ramasse, tel un herboriste des temps anciens, les plantes dont elle fera des potions et des remèdes efficaces pour soigner les siens, les gens du bush

[1] Au Moyen Age, le jardin des simples, est un jardin clôturé où l’on fait pousser toutes les plantes qui servaient aux apothicaires pour concocter leur remède.